Trekking familial al cerro Penitentes

carole sommet avec arriere plan aconcaguaDès  notre arrivée à Mendoza, l’envie de troquer nos vélos pour la marche s’amplifie.  Une visite guidée de Mendoza avec  Sylvia et un dimanche familiale avec la famille belgo- basque, voilà notre premier week-end à la ville ! En effet, Alice et Andonis voyagent à vélo à travers le monde avec Maya, 4 ans et Unai, 3 mois né en Bolivie pendant leur voyage ! Eh oui, il y a plus fou que nous !!

Après nos adieux à KB, nous voilà dans le bus qui nous dépose à notre premier camp de base : los pénitentes. Notre première grosse surprise : un champ d’arbustes piquants qui s’accrochent partout : jambes, baskets, cheveux  de Tessa ! Ça commence bien ! La deuxième, une énorme rivière à traverser sur un pont prêt à s’écrouler, bonjour l’angoisse !

 Le lendemain, nous voilà sur le chemin des pénitents ! Tessa marche sans portage jusqu’ à 3260m d’altitude où nous plantons la tente près du ruisseau. Cédric enchaine le sommet pendant  que les filles font la sieste et papotent avec 3 jeunes israéliens (2 filles, 1 gars). Le jeune homme décide de suivre Cédric, et les filles programment l’ascension pour le lendemain 6h. Un peu trop tôt pour moi, je décolle vers 7H30 et les retrouve une demi-heure  après ! 1100 m de montée verticale dans le pierrier, un peu difficile mais magnifique avec les lumières du matin ! Je me sens libre et sereine !

 Au sommet, malgré le vent et le froid, je m’obstine à déclencher la photo avec  « la bandera de l’odyssée andine » ! Mission réussie, place à la descente avec quelques glissades et des  écorchures, rien de  bien méchant ! Je recroise les israéliennes qui souffrent un peu, surtout de l’altitude, mais qui sont bien déterminés !! Après les retrouvailles avec mes amours, nous entamons la descente jusqu’au village « Puente del  Inca ». Tessa se fait porter par 3 militaires bien sympas. 3 km encore pour arriver au village le long de l’ancienne voie ferrée, je n’en peux plus ! Mes genoux commencent à dire stop, le choix est clair pourtant : tente dans le champ d’arbustes ou bon lit au refuge del  Inca ! On avance doucement jusqu’à 21H et bon repos mérité !

Le lendemain, séparation familiale : les filles rentrent à Mendoza pour une semaine de relaxe, marché artisanaux, musée, shopping, etc…. et papa commence son ascension de l’Aconcagua !

Les plus : Premier très beau sommet à 4360m pour moi

Les moins : les ponts et piquants sur le chemin

L’Anecdote du moment : le pont de la voie ferrée dont je ne peux pas parler dans ce blog……..

9 Commentaires