Sud Lipez et Salar d’Uyuni

laguna colorado bolivie

Nous décidons de découvrir le Sud Lipez grâce à un tour organisé de 3 jours. Un peu dur pour Cédric, mais nécessaire pour toute la famille. Rapidement, nous prenons connaissance des nouveaux compagnons de voyage.

Nous avons quitté l’Argentine, puis le Chili. Bienvenue en Bolivie ! Nous commençons par le parc national Eduardo Avarao. Nous nous acquittons des 150 bolivianos à l’entrée du parc : 30 bolivianos l’année dernière ! Belle croissance des prix…

Raconter tous les lieux aurait peu de sens. Quelques photos montrent une petite partie de la beauté particulière de ce parc. S’il fallait retenir un lieu, la Laguna Colorada occupe sans aucun doute une place spéciale. Des flamands roses volent au-dessus d’une lagune aux couleurs rougeâtres sous l’effet du vent. Magnifique !

Puis, le Salar d’Uyuni rempli d’eau, ne nous permet pas de le traverser en vélo. Dommage pour la séquence vélo sur un Salar ! Tout proche de là, une sensation étrange nous empare quand nous traversons la ville d’Uyuni, la même que lorsque nous avons traversé Susques. On décide de partir le plus rapidement possible. La mauvaise nouvelle est que nous retrouvons nos vélos sans certaines pièces. Impossible de repartir  car tous les magasins de vélo de la ville n’ont pas les pièces détachées adéquates. Nous nous rendons donc à Oruro et Carole se souviendra longtemps du voyage nocturne vers cette ville.

Pour conclure, nous déconseillons fortement de faire le tour avec l’agence Estrella Del Sur. La machine touristique ne nous a pas broyés fort heureusement. La compagnie cosmopolite – chilien, écossais, australien, slovaque… a rendu très agréable ce petit séjour dans le Sud Lipez. Merci à tous.

Nous retrouvons nos vélos réparés, notre liberté. En route pour le Parc national de Sajama.

 

Les plus : Laguna Colorado et les flamencos, salar d’uyuni, le bain naturel d’eau chaude !

Les moins :village d’ Uyuni, les paysages bouleversés par les poubelles, agence Estrella del Sur

Anecdote du moment : Le vélo est parfois dur mais Carole préfère de loin souffrir sur sa bicyclette que de prendre un 4*4 touristique ! A méditer…


6 Commentaires