Salta – San Salvador de Jujuy

descente col salta jujuy

Salta, grande ville du nord est entourée de montagnes verdoyantes. Chaque nuit, les éclairs illuminent le ciel. Tessa a peur et se blottit dans les jambes de sa maman.

La colline de San Bernard est l’occasion pour Tessa de se défouler un peu : 1070 marches à gravir. Les parents inventent mille et un jeux pour atteindre l’objectif. Redescente en téléphérique, Tessa en redemande encore !

Le lendemain, la route pour Jujuy est très agréable avec un petit col montagnard dans la rain forest de la région, où nous croisons Fernand, un cyclo voyageur de Casteljaloux. Le vent nous pousse pour éviter les orages violents de l’après-midi. Nous pensions y échapper, mais dame nature est toujours plus forte. Nous roulons pendant 65 km d’affilé car Tessa dort. A l’entrée de l’autoroute de Jujuy, Cédric crève. A coup sur le meilleur endroit pour changer un pneu sous la pluie !!! La suite, slalomer entre les voitures et les embranchements de l’autoroute sous une pluie battante, cela n’est vraiment pas évident. Dans le centre-ville, nous remontons une rue ou plutôt un rio ! L’eau monte jusqu’au mollet, le gros délire. Nous sommes trempés, mais les 95 km se sont finalement bien passés. Passé du désert à la forêt quasi tropicale, ça rafraichit l’atmosphère !

Les plus : petit col tout en douceur…

Les moins : la crevaison sous la pluie battante sur l’autoroute

L’anecdote du moment : Après 1 an 1/2, nous assistons au dernier jour de vélo de Fernand. Et c’est toujours un moment important !

4 Commentaires