En route pour Bogota…



 

colombie club ciclista

Après cette immersion unique dans le parc national de Tayrona, la réapparition des vachettes change l’ambiance radicalement. En effet, ce retour dans la campagne montagneuse de la Colombie nous fait un bien fou. Les invitations et les cadeaux se multiplient. Un club cycliste nous interpelle pour partager le repas, un pasteur et sa famille nous accompagne de nuit vers un lieu pour dormir, des cocas et des gâteaux en pagaille… Tout va pour le mieux. La route est belle, avec un trafic modéré.

La chaleur retombe d’un cran. Les sourires spontanés sont de retour. Toutes les 10 minutes, les automobilistes lèvent le pouce pour nous encourager et nous dire bravo. Chouette !

Qui a dit que la Colombie était un pays dangereux ? En France, la perception de ce pays à travers les médias est mauvaise. Ici, c’est tout le contraire. Ils sont vraiment chaleureux ces colombiens. Et puis, les taureaux se laissent photographier gentiment. Néanmoins, tous les jours nous nous prenons une drache sur nos petites têtes. La première a fait très mal. Avec cette expérience, nous nous sommes réfugiés vers des abris pour éviter à nouveau les douches froides. Et Tessa ne demande pas de sortir de la carriole. Pas folle la bête !

Arrivée à Zipaquira, visite de la cathédrale de sel, aux encablures de Bogota. Carole pense avoir vu la 8ème merveille du monde. C’est un monument religieux enfouit dans les profondeurs de la terre. Dieu souhaitait-il se cacher du monde vivant pour se cacher des pêchés humains ? En tout cas, c’est un site culturel unique dans le patrimoine historique de l’Amérique du Sud.

L’arrivée sur Bogota est simplement  horrible : 2 voies, puis 6 voies dans la capitale de la Colombie. Le trafic est hyper dense, c’est usant et stressant car nous roulons pendant 25 km dans cette ambiance folle dingue. Ces grandes villes sont peu adaptées au vélo, même si de nombreuses pistes cyclables jalonnent le parcours. Nous profitons de Bogota pendant 3 jours avec notamment le musée de l’or, et surtout d’un repos mérité dans notre hôtel avec piscine pour Tessa et hammam pour maman.

Et vous savez quoi ? C’est l’avant dernier article de notre aventure… juste incroyable !

Les plus : Les colombiens sont vraiment sympathiques ! La montagne… hermosa

Les moins :  prendre des bonnes saucées en vélo…

Anecdote : plusieurs colombiens nous remercient de visiter leur pays. Nous faisons cela en France?

 

1 Commentaire

  1. I Palmacci
    23 août 2012 - 8 h 10 min | Permalien

    C’est dommage que cette odyssée soit sur le point de finir mais je dois dire que nous sommes contents de pouvoir vous revoir bientot !!!
    Bon voyage et un gros bisous
    Hasta la vista !!!
    Ny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

# haut de page