Coyhaique – Chaiten

tyrolienne andes

Avant notre départ de Coyhaique, petit resto  bien sympa  avec la compagnie belge et surtout  bien arrosé! Pour Tessa, la fontaine de la Plazza de Armas s’est transformé en piscine le temps du pique-nique, terrible !  La deuxième casa de cyclistas  nous attends à Villa Manuhuales, où Jorge et sa famille nous accueillent chaleureusement : lit, douche, coin repas mais surtout une baby-sitter, leur fille Nicole, pour le plus grand bonheur de Tessa ! La maison se remplit rapidement : la compagnie belge arrive, suivi de Steve l’urgentiste anglais, Tim le hollandais, Vincent le frenchouille, et Salomon le chilien ! Petite soirée très conviviale en perspective.

Le peloton international  prend la route le lendemain, mais les pentes et le vent nous ralentissent considérablement par rapport au boys band ! Mais nous nous retrouvons toujours  autour du camp de base pour la soirée. Lentement, mais surement à bon port ! Nous découvrons les talents cachés de Salomon, passionnés de pêche sportive.

Puis, départ difficile sous la pluie sachant qu’il y a 80 km à faire, avec 60 km de mauvais ripio dont un col ! 1100 m de dénivelé positif sous une pluie battante, fabuleux ! Les cuisses et mollets non pas finis de chauffer… De la jungle tropicale aux cascades et  fiords, on admire les beaux paysages  qui s’offrent à nous. Et Cédric proposa une variante spéciale, un peu à l’azimut. Après quelques kms, un rio mouvementé nous barre la route. Unique possibilité, une tyrolienne aérienne. Pif se lance dans une danse stylisée avec le câble entre les deux rives pour récupérer le petit chariot de fortune.

Arrivée à La Junta, on partage une cabana à 6 : pif, olivier, thomas, Vincent et nous 3. La compagnie belge propose de festoyer et de faire un « noel de sécurité, suivi d’un  « nouvel an de sécurité ». Ce sera l’orgie pendant 2 jours au chaud. Il est bon d’écouter et de voir la pluie de l’intérieur d’une cabane ! Surtout quand la neige pointe son nez également.

Les bonnes choses prennent fin avec le retour de la pluie sur la piste. Chaiten, déclarée ville morte par l’Etat du Chili depuis l’éruption du volcan en 2008, ressemble à un village fantôme, figé par une couverture de cendres. Quelques irréductibles reconstruisent petit à petit leur village. Stupéfiant !

+ : retour des crêpes au repas, bonne pause à la cabana de la carretera austral

–  : pluie glaciale continue sur le ripio

Anecdote du moment : plusieurs adieux et retrouvailles avec la compagnie belge sur la carretera austral rencontrée depuis le 1er décembre

5 Commentaires

  1. Fred du Viso
    25 décembre 2011 - 7 h 59 min | Permalien

    Salut Carole,Cédric et Tessa,

    Joyeux noël aussi.

    demandez aux Belges s’ils connaissent Sapin (cédric Joie) et Mike Witorski.
    Nous avons des mais communs ,c’est quasi sur!!!

    Bonne nouvelle année d’avance, je fais des vœux de sécurité aussi ,avec le boulot de cette semaine,il vaut mieux;-)))

    Bises à vous 3!!

    • Olaf (le belge)
      30 décembre 2011 - 19 h 24 min | Permalien

      Bonjour Fred du Viso,

      Génial, Cédric Joie vient du même village que moi. Je ne le connais pas bien personnellement mais il a été chef louveteaux de mon frère Adrien.

      Le monde est petit…

    • Thomas le Belge
      3 janvier 2012 - 14 h 47 min | Permalien

      Salut Fred du Viso,

      Mike Wittorski est le parain et cousin de ma petite copinem Isaline Wittorski. Le monde est tres petit ¡¡¡

  2. Seb, Laeti, Louane
    25 décembre 2011 - 12 h 49 min | Permalien

    Joyeux Noël à tous les trois, Merci pour tous ces « cadeaux photos » que vous nous faites partager. C’est vraiment magnifique !!! Bonne route et finissez bien cette année 2011.
    Seb, Laeti et Loulou

  3. PIF
    25 décembre 2011 - 19 h 16 min | Permalien

    Encore merci pour l’idée: nous venons de déguster des crêpes salées jambon-fromage-champignons pour le midi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

# haut de page